PESTE BRUNE : PAS DE DIPLOMATIE BORGNE !

lundi 9 février 2009
par  mrap40
popularité : 1%

Condamner
la Peste Brune : partout !

Les crimes de guerre commis à Gaza inscrivent la politique israélienne dans la logique meurtrière des États colonisateurs. Ces crimes s’apparentent à ceux commis par la France à Madagascar ou Sétif.

Avec la percée électorale annoncée du parti Israël Beiteinou, et l’annonce par Benjamin Netanyahu qu’il offrira des postes ministériels importants aux fascistes de ce parti, on peut dorénavant craindre que la politique israélienne s’apparente plus à la purification ethnique de Milosevic qu’à celle déjà barbare des états colonisateurs.

Il est fort probable, en cas de percée électorale importante du parti de Lieberman (en photo ci-dessus), que la peste brune jouera dorénavant un rôle encore plus important dans la politique israélienne.

Le discours de Lieberman est clair, il propose une purification ethnique en Israël en assujettissant les arabes israéliens à une prestation de serment d’allégeance à Israël. A défaut de prêter serment les arabes n’auront pas le droit de vote, ni celui d’être élus.

Le but est de contraindre 9 arabes sur 10 à quitter Israël pour des bantoustants dans les territoires occupés ; morcelés et privés de leurs ressources en eau.

Le projet est celui du grand Israël ethniquement pur.

En 2006 alors qu’il était numéro 3 sur la liste "Israël Beiteinou", Yisrael Hasson, afin de rendre le projet politique de son parti plus compréhensible pour un public français, transposait ainsi les propositions du parti fasciste israélien dans l’hexagone.

La source est le site, sioniste extrémiste Guysen :

http://www.guysen.com/print.php?sid=4342
« Selon Yisrael Hasson, la France a déjà le même problème qu’Israël avec les Français musulmans même si elle ne veut pas le reconnaître. Mais dans quelques années il lui faudra aussi trouver une solution pour se libérer d’une partie de sa population qui profite des avantages de l’état social tout en revendiquant le droit d’attenter à la liberté et à la sécurité des autres composantes de la communauté nationale. La France, à la différence d’Israël sera, selon Yisrael Hasson, obligée d’avoir recours à la force et à l’arbitraire si elle veut rester elle même. En effet, le gouvernement français n’aura jamais la possibilité de modifier ses frontières pour rendre sa géographie humaine plus cohérente. Il lui faudra organiser des déplacements massifs de population vers le Maghreb et l’Afrique Noire et cela ne se fera pas sans affrontements.

La fédération des Landes n’a pas pour habitude de pratiquer les raccourcis historiques, mais dans le cas présent elle a l’impression de lire une circulaire Papon concernant la déportation des juifs.

Depuis lors Yisrael Hasson a rejoint le parti Kadima, ce qui démontre le degré de contamination fasciste dans les partis dominants la société israélienne.

Souvenons-nous :

En 2000, face à la perspective de l’arrivée au pouvoir en Autriche du parti d’extrême droite de Jörg Haider, La présidente du Parlement européen, Nicole Fontaine avait déclaré « Le parti de Jörg Haider véhicule une idéologie aux antipodes des valeurs humanistes qui fondent toute société démocratique », elle ajoutait qu’il serait intolérable qu’un parti qui nie ces principes fondamentaux accède au pouvoir dans un pays de l’Union ».

Plus tard, les 14 partenaires de l’Autriche décidaient de ne plus avoir de contact officiel avec un gouvernement qui accueillerait dans ses rangs des membres du parti d’extrême droite de Jörg Haider.

Alors on s’interroge, la peste brune serait-elle plus tolérable quand ses victimes sont palestiniennes ?

A ce jour, aucun dirigeant de l’union européenne, n’a contesté la présence de cette peste brune dans le gouvernement Israélien.

Pire ! l’Union Européenne a noué un partenariat économique renforcé avec Israël démontrant ainsi sa vision borgne des grands principes démocratiques.


Navigation

Articles de la rubrique