ASSEMBLEE GENERALE DU 6 mars 2010 - 1/2

vendredi 12 mars 2010
par  mrap40
popularité : 14%

L’assemblée Générale de la Fédération s’est tenue le 6 mars 2010

La période était peu propice ; les vacances scolaires et carnaval dans la ville avaient entraîné certaines contraintes familiales pour certains parents et grands-parents adhérents.

Malgré cela et quelques excuses bien compréhensibles ce sont 50 adhérents et sympathisants qui ont assisté à l’AG.

La réunion s’est tenue en deux temps

  • 18h30 18h30 AG du comité de Mont de Marsan
  • 18h30 19h30 AG fédérale

Lors de l’AG locale Arlette Tapiau, présidente du CL de Mont de Marsan a animé la réunion.

Les rapports d’activité et financier ont ensuite été présentés aux adhérents puis votés.

Lors de l’assemblée générale fédérale Gérard Kerforn a été chargé du rapport introductif concernant les conditions de la lutte antiraciste aujourd’hui.

Il a évoqué cette double menace qui pèse sur la société française :

  • Dérive politique au plus haut de l’appareil d’Etat quand le débat sur l’identité nationale et la politique de contrôle des flux migratoires contribuent a stigmatiser les populations issues de l"immigration, leurs fils et leurs filles
  • Dérives communautaristes qui menacent aussi le vivre ensemble et génèrent un néo-racisme. Les acquis concernant les droits des femmes ou le droit à la différence sexuelle sont parfois remis en cause par des mouvements politico-religieux.

Gérard Kerforn a ensuite insisté sur la nécessité de renforcer le MRAP pour l’aider à mieux exercer sa mission afin de faire respecter les droits de ceux qui vivent racisme et discriminations.

Le rapport d’activité fédéral a ensuite été présenté par le Président Fédéral. Les sections juridique, éducation et Mimizan étant développées par Annie Brissoneau, Colette Maury-Lascoux et Rose-Marie Dupouy.

Ce rapport voté à l’unanimité est disponible ci-dessous :

PDF - 800 ko

Daniel Salhorgne a ensuite présenté la rapport financier lui aussi voté à l’unanimité. Daniel a mentionné les conditions plus difficiles résultant de la baisse de subventions, mais a aussi souligné l’écoute rencontrée auprès des différents partenaires publics ou privés qui reconnaissent la qualité du travail fourni par la Fédération.

Les adhérents ont aussi voté la modification des statuts pour mise en conformité avec les statuts nationaux modifiés.





rapport en main , déjà attentif malgré le jeune âge !

la nurserie

===== > suite repas et soirée dansante