TUNISIE : Communique national du MRAP

mardi 11 janvier 2011
par  mrap40
popularité : 2%

Le MRAP appuie les aspirations de la jeunesse au Maghreb

Ces derniers jours, la jeunesse de Tunisie et d’Algérie a manifesté sur
la place publique son mécontentement face aux conditions de vie souvent
extrêmement précaires qui leur paraissent légitimement insupportables eu
égard aux richesses produites par leur pays. Les émeutes populaires
expriment la révolte contre les inégalités, le chômage, la misère,
l’autoritarisme et la corruption qui souvent en découle.

La répression contre les manifestations populaires qui ont eu lieu le
week-end dernier et qui se poursuivent en Tunisie ont fait au moins 20
morts, notamment par balles et le bilan pourrait s’alourdir en raison
des nombreux blessés.

Des syndicalistes tunisiens font état de 35 morts dans les villes de
Thala, Kasserine et Regueb, dans la région de Sidi Bouzid.

Le MRAP condamne la répression violente par les autorités et invite les
gouvernements tunisien et algérien à éviter de répondre par l’emploi de
la violence aux aspirations légitimes de la population.

Il réaffirme son entière solidarité à l’ensemble des forces
démocratiques des trois pays qui luttent pour un progrès social et la
démocratie. Il adresse aux familles des victimes toute sa sympathie.

Le MRAP dénonce l’attitude du gouvernement français, qui par son
silence, se fait complice de la répression en cours aujourd’hui.
Rappelons que le Président Sarkozy avait osé déclarer en 2008
« aujourd’hui, l’espace des libertés progresse en Tunisie ».

Le MRAP participera à toutes les manifestations de solidarité organisées
en France à l’initiative du collectif « Magheb solidarité ».

Paris, le 10 janvier 2011.


Navigation

Articles de la rubrique