DISCOURS DE FANNY LORMANT DU MRAP :

mercredi 5 mars 2003
par  mrap40
popularité : 9%


Nous pouvions croire l’époque de la colonisation révolue … même si nous savions que le néo-colonialisme s’exerçait par l’exploitation économique indirecte des richesses du tiers-monde par les grandes sociétés multinationales.

Mais subitement l’actualité nous prouve qu’une super-puissance, les USA, renoue avec les méthodes des siècles passés.

La volonté de Bush est de déclancher la première guerre coloniale du 21ième siècle Derrière l’angélisme des déclarations officielles : • restaurer la démocratie en Irak • démanteler l’armement du dictateur irakien… se cache une raison beaucoup plus sordide :

Il s’agit pour les USA de mettre la main sur les richesses pétrolières d’Irak, et de modeler cette région du monde selon les intérêts de la super-puissance.


La guerre en Afghanistan situé sur les routes pétrolières, était déjà placée sous le sceau des lobbies pétroliers.

L’administration républicaine est directement liée aux sociétés multinationales du pétrole et Bush lui-même y a des intérêts connus.

Ces gens ont fait l’analyse de la raréfaction des richesses pétrolières, qui, dans quelques décennies, seront concentrées dans les pays du proche et moyen orient, aussi anticipent-ils et entendent-ils dès maintenant prendre position en faisant de l’irak un état vassal, une étoile supplémentaire sur le drapeau américain.

Ils annoncent déjà la couleur d’un après-saddam : une gestion de l’Irak, par un gouvernement fantoche placé sous la tutelle des USA et de son armée.

D’autres raisons secondaires, mais réelles, sont à rechercher dans le délire des fondamentalistes religieux, ces nouveaux « torquemada » de l’administration bush, qui, dans leur mystique religieuse, divisent le monde entre le bien et le mal. Le bien étant cet état, les USA, qui enferme 3000 personnes dans les couloirs de la mort, et le mal du coté de tous ceux qui, dans le monde, ont eut le tord de naître pauvres …

Qui peut croire un instant, hormis les caniches de Bush, Aznar ou Blair, que les américains se soucient de la paix du monde ou de la démocratie en Irak.

Leur conception du monde, parlons-en !... Ils ont été au centre de tous les coups tordus qui ont ensanglanté le monde.. Partout du Vietnam à l’Irak en passant par le Chili, les Etats-Unis ont été responsables de milliers de morts dans des guerres sanglantes, partout ils ont soutenus les pires bourreaux des peuples.

Et dans la région du monde qu’ils prétendent libérer du terrorisme et des dictateurs, ce sont eux qui ont armés les fanatiques qui se retournent aujourd’hui contre eux : Ils ont soutenus les Talibans, soutenus les monarchies du golfe et leur sous-produit Ben Laden , ils ont volontairement maintenu Saddam Hussein après la guerre du golfe afin de contrebalancer l’influence de l’Iran.

Leur démocratie est dégoulinante de pétrole et de fric … et les droits de l’homme… la paix du monde ne sont que des paravents de leurs intérêts égoïstes

Dans le cas présent, si la guerre se déclanche, les conséquences seront dramatiques :

Pour le peuple Irakien tout d’abord qui souffre depuis dix ans d’un blocus assassin, Un blocus qui a réintroduit la famine dans ce pays où, des centaines de milliers de femmes, d’hommes et surtout d’enfants meurent de malnutrition et d’absence de soins.

Et tous les observateurs s’accordent aujourd’hui à reconnaître qu’une guerre ferait des centaines de milliers de dommages collatéraux, ( nouvelle terminologie pour désigner l’assassinats de civils innocents ) En prévision les ONG se préparent déjà à assister un peuple martyr, ces ONG contraintes alors, au service après-vente d’un terrorisme d’état cynique.

Mais au-delà, imaginons les conséquences en terme de frustrations des peuples de la région, ces peuples qui attendent • une aide au développement, • une aide internationale pour résoudre les conflits récurrents de la région, notamment en Palestine et qui ne reçoivent pour seule réponse que l’arrogance de la super-puissance.

Cette guerre sera celle du clonage, Le clonage de nouveaux Ben Ladden, le clonage de nouveaux kamikazes, Le clonage aussi de nouveaux Saddam Hussein,…

Car le clonage des fanatiques et des dictateurs se fait toujours sur le terreau des injustices du monde.

Attardons-nous un instant sur les raisons invoquées : celles des armements de destructions massives. Qui peut croire un instant qu’un pays surveillé par satellites, laminé économiquement, mais aussi bombardé régulièrement depuis plus de dix ans est encore une menace pour la paix du monde …

Le débat porte aujourd’hui sur la portée des missiles Irakiens, Ainsi donc, la paix du monde dépend de 30 à 40kms de portée supplémentaire.. la distance de Mont de Marsan à Morcenx !...

De qui se moque-t’on ? Pendant ce temps la dictature coréenne , poursuit son armement nucléaire , menace le monde de vitrification.. mais il est vrai qu’un missile archaique posé sur un champ de pétrole est un plus gros enjeu qu’une base nucléaire là où il n’ a pas de pétrole. Pendant ce temps aussi la poudrière du Pakistan possède la bombe atomique …

Destructions des armes de destructions massives, OUI nous y serions favorables… mais alors… partout !… et tout particulièrement aux Etats-Unis qui possèdent de quoi faire exploser la planète .

Rien ne tient dans l’argumentaire américain et les millions de manifestants de par le monde, l’on rappelé avec force le 15 février. Jamais un tel mouvement populaire ne s’était exprimé, le même jour, avec une telle ampleur. Dans ce mouvement la jeunesse a été particulièrement présente en exprimant son rejet d’un monde sans morale basé sur la loi du fric et l’arrogance d’une super-puissance qui entend soumettre le monde.

Cette volonté de soumettre le monde se traduit de façon croissante à l’égard de ceux qui s’y opposent telle la France ou l’Allemagne.

Que l’ONU approuve ou pas la position de Bush, ce dernier a décidé la guerre, au mépris du droit international, au mépris des opinions majoritaires sur la planète.

Ceci est extrêmement grave car on peut dès lors se poser la question :

Où cela s’arrêtera-t’il , qui arrêtera cette volonté de soumettre le monde.. Après l’Irak qui ? l’Iran ? et pourquoi pas demain tous les autres .. dont la France qui s’oppose au leadership américain. Déjà les observateurs se font l’écho de possibilités de rétorsions économiques , pétrolières peut-être., sur les pays comme la France ou l’Allemagne qui pour l’heure ne suivent pas l’administration Bush.

Alors il convient de se mobiliser, massivement … dans la rue sur les lieux de travail, dans nos lycées, pour exprimer notre refus de la guerre.

Et parce que la France doit aller jusqu’au bout de sa diplomatie actuelle, nous demandons qu’elle oppose son droit de véto à l’ONU contre cette politique guerrière .. au nom du droit international, au nom de la paix… et ce, quelles que soient les pression politiques et économiques venant des USA.

Nous les jeunes, sommes particulièrement sensibles au thème de la paix, Nous n’admettons pas que la paix du monde et notre avenir soient soumis aux fous de guerre et aux faucons de l’administration américaine

Alors avec ou sans l’approbation de l’ONU … Nous disons … non à la guerre !...

Et comme disent les étudiants américains qui ont pris l’initiative de cette journée internationale de mobilisation : De l’argent pour les livres, pas pour les bombes …