SUR LES PAS DE LA MEMOIRE : 2018

mardi 7 août 2018
par  mrap40
popularité : 1%

Dans le cadre d’un partenariat avec Mont de Marsan Agglomération, l’association "Peyrouat Teenagers Junior Asso" et le MRAP, 23 jeunes des quartiers du Peyrouat et de la Moustey relevant de la politique de ville, accompagnés des encadrants des 3 structures, se sont rendus à Paris, les 31 juillet 1 et 2 août 2018.

Il serait difficile de faire un compte-rendu exact de cette initiative sans revenir sur son histoire née au début 2017 ni mentionner l’excellente mise en synergie de tous les partenaires concernés.

En fin 2016, le MRAP déposait un projet auprès de la DILCRAH intitulé “Sur les pas de la mémoire”. Voir le rappel sur le site de l’association :
“Soucieuse du partage des mémoires dans une période de replis identitaires multiformes, (identité nationale fantasmée, replis identitaires d’extrême-droite ou communautaristes, conflits mémoriels voire discours néo-raciaux) notre association a décidé de mener une grande action intitulée “sur les pas de la mémoire.
Il s’agit de proposer aux jeunes et moins jeunes des déplacements sur les lieux de mémoire.

http://www.mrap-landes.org/spip.php?article942

La DILCRAH a reçu très favorablement ce projet qui s’est alors mené en partenariat avec la politique de la ville de Mont de Marsan Agglomération et son équipe qui mène un remarquable travail de terrain.

Comme nous pouvons le voir dans le compte rendu 2017, les pas de la mémoire ont conduit nos jeunes à Gurs pour la mémoire espagnole et juive , à Bordeaux pour celle de l’esclavage et à Marquèze concernant les Landes d’hier.
Le 27 octobre, une belle soirée bilan réunissait alors les habitants des quartiers concernés toujours dans le cadre du partenariat Mont de Marsan Agglomération et MRAP.
http://www.mrap-landes.org/spip.php?article915

Le MRAP déposait alors dans le dernier trimestre 2017, son programme pour la phase 2018 des “Pas de la mémoire” .

  • ==> Une visite à Paris au musée de l’immigration avec la découverte de Paris et de son histoire
  • ==> une participation des jeunes des quartiers le 12 septembre lors de la cérémonie en mémoire des enfants juifs déportés à Auschwitz.
  • ==> l’organisation d’une action “la mémoire sportive de nos quartiers”
  • ==> Ainsi qu’une nouvelle soirée bilan des sorties 2018, au mois d’octobre, avec un nouveau repas partagé organisé par les partenaires.
    La DILCRAH a de nouveau soutenu ce projet 2018 ainsi que Mont de Marsan Agglomération..

Après le dépôt du dossier à la DILCRAH naissait, début 2018, une jeune et dynamique association “Peyrouat Teenagers Junior Asso” animée par des jeunes de nos quartiers “politique de la ville”. (cette association a bénéficié du soutien actif de la Ligue de l’enseignement”).

La “Peyrouat Teenagers” a proposé au MRAP de s’associer au projet de visite à Paris "sur les pas de la mémoire”. La partenariat s’est donc élargi de la jeune association. Le MRAP apportait les soutiens financiers obtenus auprès de la DILCRAH, de la fondation SNCF ainsi que des fonds propres, "Peyrouat Teenagers" réunissait aussi les fonds nécessaires et bien entendu Mont de Marsan Agglomération était toujours fortement impliquée sans oublier le soutien des familles.

Ensemble, les partenaires se sont repartis les tâches et les implications financières.

Le projet s’est alors articulé autour de plusieurs temps forts :

  • La visite du ministère de la défense où siège Généviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées. -* La visite de l’Assemblée Nationale où les jeunes ont été reçus et pilotés par Fabien Lainé, député de la première circonscription des Landes.
  • La visite du musée de l’immigration
  • La visite guidée de la mosquée de Paris
  • Un parcours historique fluvial depuis Notre Dame jusqu’à la tour Effei
  • Une soirée à Montmartre La nuit, tous étaient hébergés dans une auberge de jeunesse en plein centre parisien.

Cette action partenariale entre les jeunes engagés dans leur nouvelle association, la collectivité et le MRAP aura été un succès du travail de mémoire.,
L’histoire de l’immigration et de la diversité de la société française, la connaissance de la République, ses institutions, son histoire passée et présente, la rencontre avec les personnalités en charge de la responsabilité de l’Etat auront permis à nos jeunes d’effectuer un parcours citoyen unique et formateur.



Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

14 octobre 2016 - Monsieur Dubos n’est pas une victime, mais un chroniqueur d’extrême-droite

Monsieur Dubos se pose aujourd’hui en victime du MRAP. Pour réceptacle de sa « solitude » (toute (...)