TÂCHE BRUNE SUR LA PARLEMENT EUROPEEN

jeudi 10 juillet 2014
par  mrap40
popularité : 20%


Les élections européennes ont vu une inquiétante montée de l’extrême-droite. Du FN au Jobbik, de l’UKIP à "Aube Dorée" le panel de l’extrême-droite est large.

La majorité xénophobe et raciste a opté pour le costume trois pièces ou le tailleur BCBG mais les plus ultras, les soudards de l’extrême-droite nazi et fasciste ont gardé les tenues martiales, et ont adopté différentes versions de la swastika comme emblème.

C’est donc avec surprise et effarement que l’on découvre la présence des néo-nazis dans des commissions du Parlement européen aussi symboliques que la commission des libertés civiles ou celle du droit des femmes et de l’égalité des genres.

Commençons par la commission des "Libertés civiles, justice et affaires intérieures".

Elle comporte deux personnages qui ne font pas mystère de leur idéologie nazi. On s’interroge alors sur les modalités de désignation qui ont conduit ces néonazis dans une commission aussi symbolique que celle des "libertés civiles".

UDO VOIGT

(photo prise sur le site du parlement européen)

Ce personnage est l’élu du NPD groupe national-socialise. C’est un .admirateur d’Hitler qu’il qualifie de "grand homme d’Etat", Il ne tarit pas d’éloge sur la WAFFEN SS qui a "accompli ses devoirs jusqu’au dernier jour".

Bien évidemment ce nazi épouse les thèses négationnistes en révisant largement à la baisse les chiffres de l’holocauste qu’il qualifie de "grand crime présumé".

Au-delà des mots unE simple photo illustre ce qui se cache derrière la bataille des chiffres. Cette photo est celle de l’une des affiches électorales de Voigt : "mettre les gaz" , tout un programme chez les nazis !

Udo Voigt a aussi des amitiés qui ne trompent pas , notamment celle qu’il entretient le nazi américain David Duke, ancien grand maître du KU kLUK KLAN.




Mais dans la commission des libertés civiles, un Nazi peut en cacher un autre, ainsi :

Eleytherios SYNADINOS
du parti Grec "Aube Dorée"

Ce parti nazi s’est illustré par l’assassinat de Pavlos Fryssas musicien rappeur..
Aube dorée se manifeste par des ratonnades contre les immigrés africains, les albanais et les tziganes. Il fait régner un climat de terreur en Grèce.

Dans le monde brun d’Aube Dorée, un député en campagne se disait prêt "à ouvrir les fours", à transformer des étrangers en "savon pour laver les voitures et les trottoirs", ou encore à "fabriquer des abat-jours avec leur peau".

Toujours dans cette même veine antisémite Ilias Kasidiaris député du parti nazi avait lu le 19ème Protocole des sages de Sion en pleine séance du parlement grec.

On découvrira ci-dessous une photo du nouveau commissionnaire aux libertés civiles du parlement européen qui se passe de commentaires

Découvrons maintenant l’intruse des néo-nazis hongrois dans la commission "droits de la femme et égalité des genres"



Krisztina Morvai



Krisztina Morvai est députée européenne du Jobbik, le parti fasciste hongrois qui terrorise les populations tziganes.

Elle a été désignée membre de la commission du droit des femmes et de l’égalité des genres. Cette désignation peut surprendre sachant que le Jobbik a propose 3 lois homophobes au parlement hongrois afin de punir toute "promotion du désordre sexuel" sous-entendu l’homoséxualité.

Sur le forum ’Deák Ferenc Civic Forum website. » en réponse à un interlocuteur, Krisztina Morvai écrivait «   Je serais heureuse que ceux qui se déclarent "des juifs hongrois fiers" s’amusent avec leurs petits zizis circoncis au lieu de me diffamer. Les personnes comme vous sont habituées à voir des gens comme nous se mettre au garde-à-vous à chaque fois que vous pétez. Seriez-vous prêt, s’il vous plaît, à comprendre que cela est terminé. ... Nous reprendrons notre pays dans nos mains."  » 

Sous le masque BCBG des affiches électorales, version Marine Le Pen en cure de débiabolisation, Krisztina Morvai s’inscrit cependant dans l’héritage historique de l’extrême-droite hongroie qui contribua à l’extermination massive des juifs de ce pays.

Elle fait partie de cette extrême-droite qui usurpe la cause palestinienne par haine des juifs , elle écrivait ainsi à l’ambassadeur d’Israël «  “J’espère que vous, sales meurtriers infestés de poux, recevrez tous les ‘baisers du Hamas’.”“J’espère que vous, sales meurtriers infestés de poux, recevrez tous les ‘baisers du Hamas’.” »

Mais laissons parler la photo ci-dessous,

Comme on peut le voir, la député européenne évolue parmi une milice fasciste paramilitaire. Elle s’est d’ailleurs opposé à la dissolution de la Magyar Garda en affirmant que cette milice était un symbole de la résistance nationale. Pour mémoire la "Magyar Gárda" était l’héritière du parti des croix fléchées allié avec Hitler durant la dernière guerre mondiale. L’uniforme de la garde et celui des croix fléchées est le même.


Brèves

30 mai 2012 - Agression contre un lieu de culte chrétien

29 mai 2012 - MRAP DE DE STRASBOURG CONTRE LE RACISME

14 décembre 2010 - Petites phrases : différence de nature ou de degré ?

Les propos de Marine Le Pen indignent et ont fort légitimement entraîné les dépôts de plaintes de (...)

6 septembre 2010 - La France vue de la Roumanie

Voilà comment les Roms de Roumanie perçoivent la France.....
Le site de l’Alliance Civique des (...)

23 août 2010 - "Quand il y a en ça va ! c’est quand il y en a beaucoup suite qu’il y a des problèmes" suite .....

Hortefeux disait "« "Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des (...)