1 mars : Salle François Mitterand : une seule couleur, celle du Maillot

dimanche 4 mars 2018
par  mrap40
popularité : 1%

Le 2 mars, le MRAP des Landes avait été invité par le Stade Montois Basket, pour apporter un message de fraternité lors de la rencontre de Nationale3, coteaux du Luy – Stade Montois.

Lors d’une rencontre précédente Théo Mondjongo joueur montois s’était plaint de comportements racistes provenant de quelques individus isolés.

Ces dérives qui font régulièrement l’objet d’échos nationaux, sont très minoritaires en regard du nombre de matchs dans les principales disciplines

Mais dans un espace dédié à l’amitié, de tels faits sont inacceptables car ils font des victimes. En effet le racisme est toujours une blessure pour celui qui le subit. Et le MRAP fidèle à sa mission est aux côtés de ces victimes.

Mais outre les victimes directes des actes racistes, c’est toute la communauté sportive qui subit un préjudice alors que instances départementales, les deux clubs concernés, la grande majorité des supporters ne peuvent être soupçonnés de racisme.

Dans le cas du basket, le MRAP a pu mesurer tout l’engagement des instances dirigeantes départementales et locales pour un sport citoyen et sans racisme. Il convient de le rappeler.

C’est ce message qu’a apporté le représentant du MRAP en début de rencontre ce 2 mars.

Préalablement les joueurs du stade montois avaient revêtus les tee-shirts du MRAP “une seule couleur, celle du maillot” tandis que des banderoles portant le même slogan étaient disposées dans la salle.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

14 octobre 2016 - Monsieur Dubos n’est pas une victime, mais un chroniqueur d’extrême-droite

Monsieur Dubos se pose aujourd’hui en victime du MRAP. Pour réceptacle de sa « solitude » (toute (...)