Mont de Marsan : pour les libertés

samedi 28 novembre 2020
par  mrap40
popularité : 12%



A l’appel d’associations et syndicats : Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, Mouvement de la Paix, Ligue de l’Enseignement, Libre Pensée, Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques, Association Familiale Laïque du Marsan, Mouvement des jeunes landaiS, CGT, MODEF, FORCE OUVRIERE, FSU et Solidaires...

Avec le soutien de partis politiques, PS, PCF, LFI, UCL, Gauche Républicaine et Socialiste (nous signaler les oublis)....
350 personnes se sont réunies place Saint Roch à Mont de Marsan.

Marc Guyon de la Libre Pensée était porteur de l’expression collective . (le chiffre de 200 manifestants mentionné par ailleurs est très sous-estimé)

L’objet du rassemblement était de manifester une opposition résolue aux lois liberticides : loi de sécurité globale et loi de programmation de la recherche qui comportent des dispositions qui rompent avec les fondamentaux de la République.

La violence de l’évacuation de la place de la République à Paris, et l’insupportable déchaînement de haine violente et raciste contre Michel Zecler producteur de musique nous rapprochaient plus des méthodes policières des pays totalitaires que de celles d’un état de droit.

Ces évènements graves ont prouvé le rôle central de l’image pour constater les violences policières.

En voulant priver journalistes et citoyens de ce droit aux témoignages filmés, le gouvernement entendait couvrir du silence et de la loi de l’omerta des dérives qui ne sont plus des bavures marginales mais un problème structurel.


Brèves

14 octobre 2016 - Monsieur Dubos n’est pas une victime, mais un chroniqueur d’extrême-droite

Monsieur Dubos se pose aujourd’hui en victime du MRAP. Pour réceptacle de sa « solitude » (toute (...)